Escalade en Haute-Savoie - Le changement climatique
En couleur les simulations du passé et les prévisions de la température moyenne estivale en France par deux modèles climatiques (courbes rouges et vertes). Les croix noires sont les valeurs observées. La croix la plus élevée, située à droite, est la valeur du fameux été caniculaire 2003, tout à fait exceptionnel... pour l'instant.

Ces deux figures montrent que selon le scénario A2 (celui où l'on continue à vivre et à se développer dans la foulée du présent), l'été 2003 deviendrait un été froid par rapport aux étés de la fin du siècle, alors que selon le scénario B1 (où l'humanité lutterait à l'échelle mondiale contre le changement climatique), l'été 2003 resterait un été plus chaud que la normale.

Les climatologues estiment qu'il faut éviter un réchauffement climatique global supérieur à 2°C. Au-delà, la "machine climatique" risque de s'emballer et les catastrophes naturelles d'origine météorologiques (sécheresses, inondations, tempêtes, cyclones, canicules) pourraient devenir dévastatrices à grande échelle.