Escalade en Haute-Savoie
 

Falaise : CHAMOIS et GOLETTE

Intérêt : **
Cadre : ****
Hauteur : 140 à 200 m
Rocher : Calcaire
Approche : 1 h 30 à 3 h 15
Altitude : 2500 m
Orientation : Ouest et sud
Pluie (faible/forte) :  0
Période : Juillet à septembre
Enfants : /
Topo : Giffre, Risse, Foron
Les voies modernes de la Pointe des Chamois ou de la Pointe de la Golette n’ont pas connu le succès escompté. Il est vrai que le rapport marche/escalade n’est pas favorable si l’on part du parking des Allamands, mais il s’améliore franchement pour peu que l’on accepte de passer une nuit au refuge Tornay, très sympa. Moyennant alors 1 h 30 à 2 h d’approche, vous pouvez enchaîner deux voire trois belles voies, soit la bagatelle de 10 à 15 longueurs et 300 à 500 m de grimpe ! En composant avec les orientations différentes de la pointe des Chamois et de la Golette ou la brèche du Gendarme Carré (respectivement ouest et sud) vous opterez alors pour l’ombre ou le soleil, mais comme le disait Denis Condeveaux, grand spécialiste des lieux, « Attention, vous êtes à 2 600 m à la frontière entre la vallée du Rhône et celle du Giffre et le vent peut parfois endolorir vos petits doigts musclés ». Vu du bas on pourrait douter de la qualité du rocher, il n’en est rien, celui-ci est « béton » et très adhérent, un rocher d’une qualité étonnante vu les pierriers qui entourent les faces ! Les voies décrites sont « clef en main » et ouvertes du bas, d’autres existent avec un équipement terrain d’aventure. Après de gros orages, il faut compter deux jours de séchage. Alors à vos chaussons, vous ne serez pas déçus par Bostan.
Accès : De Samoëns, prendre la direction des Allamands (route de Joux Plane depuis le sud de Samoëns, c’est à dire côté Sixt, puis à droite dans un virage à gauche). Parking 500 m après le hameau. De là, gagner le refuge de Tornay-Bostan (1 h 30). Du refuge, gagner le col de Bostan puis prendre une sente vers le sud en direction des Dents Blanches (un peu de balisage jaune et rouge). Dans un pierrier, bifurquer sur une autre sente à droite pour les Pointes des Chamois (1 h 30) et de la Golette (1 h 45) ou poursuivre à gauche en direction des Dents Blanches pour accéder aux rappels versant sud de la brèche du Gendarme Carré (1 h 50), située un peu à droite du sentier avant le ressaut terminal du sentier menant aux Dents Blanches. Les deuxième et troisième relais de rappels de la brèche sont décalés rive gauche du couloir (deuxième relais sur une dalle).

Les voies de la brèche du Gendarme Carré sont accessible en environ 1 h 30 du refuge de la Vogealle.

Descente : De la pointe des Chamois, gagner un colu au sud du sommet puis basculer vers l’est et rejoindre la sente des Dents Blanches, on peut rejoindre le pied des voies en 15 à 20  minutes. Du la pointe de la Golette, un rappel permet de rejoindre le col situé entre cette pointe et celle des Chamois, de là on redescendre vers le pied de la pointe des Chamois ou par la sente des Dents Blanches. Du sommet de Un paradis perdu, un rappel versant nord permet de rejoindre l’itinérair d’accès. Depuis le sommet de Matin bonheur, une courte désescalade facile permet de rejoindre la brêche.

Nombre de voies : 6