Escalade en Haute-Savoie
 

Falaise : La Paré

Intérêt : **
Cadre : ****
Hauteur : 10 à 50 m
Rocher :  
Approche : 50 min
Altitude : 1450 m
Orientation : Ouest
Pluie (faible/forte) :  28/2
Période : Mai à novembre
Enfants : Danger
Topo : Vallée de l'Arve

Pour la protection du gypaète barbu, merci de ne pas grimper sur ce site du 1er novembre au 31 juillet. Dans une année où il n’y aura pas eu de reproduction, il sera possible de grimper plus tôt, merci de contacter Asters pour plus d’information :
www.gypaete-barbu.com ou 04 50 93 08 48

Un site calme, quoique au printemps le torrent est un peu bruyant ! L’escalade est le plus souvent proche de la verticale, souvent un peu athlétique et principalement sur aplats ou grosses réglettes. Le type de rocher est un peu bizarre, un schiste métamorphique recouvert en général d’une fine croûte de calcaire, il est donc très ressemblant à celui de Bionnassay, mais par endroits de moins bonne qualité. Le port du casque est donc fortement recommandé, surtout au pied des voies de Paré Zuse à Paresseux. Certaines voies font plus de 40 m de haut, mais il y a alors toujours un relais pour fractionner la descente. La falaise et l’accès étant sur des terrains privés, le plus grand respect pour le site est d’autant plus de rigueur.

Accès : Depuis le village de Servoz, prendre la route du Mont, qui débute à côté de l’école. Au hameau du Mont continuer par la route de La Côte (à droite au bassin). Dans le premier virage à gauche, prendre à droite une route étroite en direction de « Pont de Chouay » et « Buvette de La Fontaine ». Poursuivre le chemin carrossable jusqu’à un grand parking, avant un pont, où l’on se gare. Ensuite deux solutions :

- Rive gauche : traverser le pont et continuer la piste sur une bonne centaine de mètres. Prendre à gauche un sentier non balisé et par endroits peu marqué. Après environ 30 minutes, le terrain devient horizontal. 40 mètres plus loin, bifurquer à droite (cairn) et atteindre un petit torrent parfois à sec. S’il a plu la veille et que l’herbe est mouillée, il vaut mieux prendre l’autre accès pour moins mouiller chaussures et pantalon.

- Rive droite : juste avant le pont, prendre un sentier en direction de « Ayères ». 15 m plus loin, ce sentier bifurque à droite. Suivre ce sentier bien raide pendant 25 à 30 minutes jusqu’à un replat du terrain. Le quitter à droite pour une sente plus petite et horizontale (cairn). Traverser le torrent de Souay (prononcer « Chouay » !) à gué s’il y a peu d’eau, sinon quelques mètres en amont à l’aide de deux cordes (vérifier le bon état). Continuer horizontalement jusqu’à atteindre le même petit torrent parfois sec.
Remonter le lit du torrent pendant quelques minutes puis suivre une sente à droite, qui devient rapidement à nouveau raide (cordes fixes dont il faudra contrôler le bon état). 50 minutes depuis le parking si l’on est entraîné à la marche raide.

Nombre de moulinettes : 35