Escalade en Haute-Savoie
 

Falaise : LESCHAUX INFERIEUR

Intérêt : **
Cadre : ***
Hauteur : 250 m
Rocher : Calcaire
Approche : 45 min à 1 h
Altitude : 1500 m
Orientation : Sud-ouest
Pluie (faible/forte) :  0
Période : Avril à novembre
Enfants : /
Topo : Bornes Aravis t1

Vallée de l'Arve

Le Rocher de Leschaux inférieur n’a pas connu le développement de son petit frère situé à l’étage supérieur, malgré un calcaire de meilleure qualité et une plus grande hauteur. Il faut dire que la crainte des chutes de pierres déstabilisées par les moutons pâturant au sommet de la falaise y est pour beaucoup. René Vuagnoux a su trouver deux lignes sans risque.

Accès :

- Depuis le haut : Suivre l’itinéraire d’accès aux Rocher de Leschaux (supérieur), parking à Solaison. Traverser les pentes herbeuses séparant le Rocher supérieur du Rocher inférieur à mi-hauteur sur une sente bien marquée (à la barrière à mouton au pied du Rocher de Leschaux, partir en traversée horizontale). Rejoindre une croupe boisée de sapins à l’aplomb du Pilier d’angle. Descendre au bord de la falaise environ 45 m à droite (en regardant vers le bas) d’un gros sapin mort caractéristique. Repérer en léger contrebas une corde fixe sur un petit sapin, menant au premier rappel. 40 minutes. Descente dans Y’a d’la rumba dans l’air avec deux rappels décalés (voir dessin), dont le rappel sommital.

- Depuis le bas : Juste après l’entrée du Petit-Bornand, en venant de Bonneville, prendre à gauche une petite route (pancarte «Le Villard»). 700 m plus loin, bifurquer à gauche dans l’impasse «Chez Veuillet». Suivre cette impasse (goudronnée seulement au début) presque jusqu’à sa fin. Se garer à droite sur un emplacement pour une seule voiture, juste avant un virage à droite, en face de deux vieux chalets (terrain privé !). Suivre un bon sentier débutant à droite du chalet de droite. Le suivre en légère descente pour franchir un ruisseau. Un peu plus loin, à une bifurcation, continuer vers l’amont (à droite) pour arriver à une piste forestière horizontale. La suivre pendant quelques minutes jusqu’à trouver un chemin de débardage sur la droite, que l’on remonte. Aux bifurcations, tourner deux fois à droite, une fois à gauche puis une dernière fois à droite. On arrive à la fin de la piste. Monter alors à gauche un ancien couloir de débardage, droit dans la pente (raide !). Un peu avant d’arriver à la falaise, qu’on devine à travers les arbres, quitter le couloir là où il est obstrué par un vieux morceau de tronc d’arbre. Tirer sur la gauche (petit pierrier) puis monter vers la falaise. Une bonne heure de marche.

Nombre de voies : 2