Escalade en Haute-Savoie
 

Falaise : LE PETIT BARGY

Intérêt : ***
Cadre : ****
Hauteur : 150 à 200 m
Rocher : Calcaire
Approche : 1 h 10
Altitude : 1600 m
Orientation : Nord-nord-ouest
Pluie (faible/forte) :  0
Période : Juillet à septembre
Enfants : /
Topo : Bornes Aravis t1

Vallée de l'Arve

Entre grande falaise et escalade-aventure, c’est un site d’été où le mot canicule est presque inconnu. Escalade conseillé en juillet et août, où l’on a quand même le soleil l’après-midi. Dans l’ensemble, les voies sèchent lentement après la pluie (un à trois jours de séchage), notamment le secteur des Dalles. Le cadre est très agréable et calme. Le calcaire est peu raide, avec de nombreuses réglettes, écailles (fragiles par endroits) et adhérences mais aussi des cannelures souvent superbes et sculptées.
Equipement : Pitons, chevilles de 8 mm et/ou goujons de 10 mm voire 12 mm selon l’année d’ouverture ou de rééquipement. Seule la voie Durandal est équipée en broches scellées.

Remarques: Le Bargy n’est pas un site de falaise mais bien un terrain d’aventure. Dans certaines voies, surtout les plus anciennes, on y trouvera donc non seulement du rocher parfois douteux, quelquefois mauvais, mais aussi un équipement «d’époque», c’est à dire souvent espacé et ayant vieilli. Bien que certaines voies aient été récemment rééquipées, ce site s’adresse plutôt à des grimpeurs ayant une expérience du terrain de montagne. Vous trouverez à la buvette du lac tous les renseignements et topos, ainsi qu’à boire bien sûr !

Accès : Le plus agréable : Sur la route du col de la Colombière en venant depuis Cluses, prendre la première route à droite, peu après le carrefour de Blanzi, en direction de «Les Bottes». Remonter cette route jusqu’à son terminus (parking). Continuer à pied sur un chemin à 4x4 puis sentier pédestre (pancartes “Lac Bénit”). La marche est ombragée, entièrement en forêt sur terrain moelleux ! L’accès au lac se fait en 40 minutes, la dénivellation à la montée est identique à l’accès classique mais il n’y a pas de descente... à remonter le soir.

Le plus classique : Du Mont-Saxonnex, gagner le parking du Lac Bénit, situé à gauche en bordure de la route de Morsulaz, à 2,5km du village. Suivre la piste menant au lac : 45 minutes au soleil sur chemin caillouteux.

Le moins fatiguant, mais... : pas toujours disponible ! Prendre le télésiège à Morsulaz (ouvert les dimanche et mercredi en milieu d’été) puis descendre vers le lac en 10 minutes.

Du lac, les voies s’atteignent en plus ou moins 25 minutes :
- secteur des Dalles : dans la forêt au sud-est du lac (depuis la buvette, contourner le lac par la gauche), suivre une sente ascendante puis en traversée à gauche jusqu’à approcher de la paroi, puis à nouveau ascendante. Attention, il est fréquemment nécessaire de traverser un raide névé en début d’été : du matériel adapté peut-être indispensable.
- Secteur des Yeux : on peut gagner les voies en suivant l’accès aux deux autres secteurs puis en suivant la sente longeant le pied de la paroi. Autre possibilité : dans la forêt au sud du lac, remonter une barre rocheuse à droite de l’aplomb Des trous, facile mais il faut le pied montagnard ! La sente amène à la paroi à droite du départ de la voie Des trous.
- secteurs Pilier des annéciens, Grand Dièdre : remonter une partie du pierrier au sud-ouest du lac pour atteindre le sentier à l’extrême droite de la falaise.

Nombre de voies (hors terrain d'aventure) : 5