Escalade en Haute-Savoie
 

XV STATION

Falaise : Le Jourdy
Cotation : 8c+
Intérêt : ****
Type : Rési, conti
Longueur : 35 m
Dévers : 7 m
Equipement : Goujons 12 mm
Points : 14 (+3)
Réalisations :  1

Equipeur : Gilles Brunot

Première réalisation : Baptiste Dherbilly

L'avis d'un grimpeur : La première partie (aux alentours de 8b+) est physique sur des trous dans un dévers bien prononcé et c'est de plus en plus dur : On suit une ligne de trous en ascendance sur la droite. Les premiers mètres ne sont pas très difficiles mais pas faciles non plus et surtout c'est physique. Puis on rentre progressivement dans le dur. La section commence par une remonté d'inversée plate main droite pour aller chercher un bon trou vertical main gauche. On cale un talon droit pour aller chercher un trou main droite. On déplace les pieds loin à droite, ce qui permet de croiser la main gauche dans le même trou mais sur une autre préhension. On cale une  lolotte en rentrant très fort le genou droit, ceci nous permet d'atteindre une petite pince main droite dans un gros trou que l'on vient prendre en inversée main gauche avant de ramener en inversée la main droite dans ce même trou. On arrive dans le crux, on prend un trou fuyant en vertical main gauche puis dans l'axe de ce dernier un petit bi-doigt main droite afin de remonter le pied gauche sous le gros trou et d'envoyer loin à droite dans un petit bi-doigt pas facile a viser. On monte le pied gauche dans l'axe et on envoie dans une bonne prise verticale main gauche et pour finir la section, on va chercher un bon carré sur la droite. Ensuite il y a encore quelques mouvements sur des arquées pour se sortir du dévers. On arrive au repos sur une grosse rampe plate sur laquelle ce n'est pas facile de se refaire.

La deuxième partie (aux alentours de 8a+/8b) est moins raide mais très exigeante et il faut être précis sur les pieds. A l'inverse de la première partie c'est de moins en moins difficile dans la seconde.

On attaque cette seconde partie par une traversée à droite puis on remonte quelques mètres pas évidents dans du rocher moyen avant d'arriver sur une grosse écaille verticale. On souffle un peu et c'est parti pour la deuxième section. Il faut traverser à gauche. Cette section est d'ailleurs malcommode à travailler de part le positionnement des points. Depuis le bonne écaille main droite, on va chercher une petite pince loin main gauche (difficile à prendre correctement), on monte le pied gauche puis le pied droit en rentrant la lolotte afin d'aller chercher une règle plate main droite. On remonte bien les pieds en écart pour relancer la main droite sur un petit bi-doigt (ou en aplat vertical). De cette position précaire, il faut envoyer en déséquilibre loin à gauche sur une pince plate et verticale, on bouge alors les pieds. On se retrouve alors sur des pieds très moyens et très hauts. On ramène sur la pince main droite pour aller chercher une règle main gauche à coté de la dégaine. On relance sur une deuxième règle au même niveau avant de ramener la main droite sur la première règle. On relance à nouveau la main gauche sur une micro-règle pour aller chercher main droite une règle plate vraiment moyenne. De là il faut remonter les pieds toujours sur des mauvaises prises afin de se sortir du dévers. C'est la fin du crux de cette deuxième partie. On peut se refaire un peu si on est bien confiant sur les pieds. La suite vaut encore un bon 7b/7c selon moi. Il faut encore s'employer dans un mur légèrement déversant. C'est très technique et à méthode. Malgré tout on commence à avoir fait quelques mouvements et il faut avoir géré le tirage dans le bas, on peut donc encore tomber (et pas qu'une fois)

C'est donc tout un programme pour ce sacré voyage mais c'est majeur !

La cotation 8c+ est à confirmer.