Escalade en Haute-Savoie
 

Amaluna (en L3)

Falaise : Balme
Cotation : 7c+/8a
Intérêt : ****
Type : Conti, bloc  
Longueur : 43 m
Dévers : 3 m
Equipement : Goujons de 12 mm
Points : 13
Réalisations :  Plus de 2

Equipeur : Georges Brenas

Première réalisation : Georges Brenas

L'avis de l'équipeur : Ligne  classe, variée, sinueuse, suivant logiquement le système de prises,  que nous réserve ce secteur haut-perché de Balme que l’on atteint par un système de cordes fixes où le jumar est indispensable.

Après 5 m de 3, on est tout de suite dans le vif du sujet. C’est le premier crux : plats et bossettes pour les pieds, inversées et plats pour les mains, et puis cette prise « bout de dernière phalange » en main gauche ! Il faudra pourtant  réussir à la tenir, et bien fermer le bras… Suivent des petits pas entrecoupés de repos. Soyez « doux » avec l’assiette verticale inversée, elle n’est pas sikatée…. On arrive alors dans une section en rocher marron très compact, d’apparence lisse. D’abord technique en traversée ascendante à droite, et le deuxième crux exigeant, impressionnant où l’on remonte une micro colo en léger dévers, petites arquées, pieds modestes, gestuelle non basique pour un effort de résistance. Enfin le dièdre final, un pas assez délicat au départ,  la suite athlétique mais nettement plus facile.

L'avis d'un grimpeur : Très belle ligne pas trop raide et assez technique. L'escalade n'est pas soutenue, il y a pas mal de repos dont plusieurs excellents. Dans l'enchaînement, je suis tombé plusieurs fois dans le pas de bloc du bas, jamais plus haut.

Quand on arrive à ce crux, on a déjà forcé un peu. Il y a plusieurs méthodes :
- par la gauche sera la plus usitée, mais il y a des variantes : soit on n'utilise que la première mauvaise réglette main gauche, soit elle sert d'inter' pour aller en chercher une deuxième bien plus franche, mais plus haute. Première variante plus à doigts, deuxième plus athlétique.
- par la droite, pour les petits qui n'arrivent pas à atteindre la réglette : avec deux grosses verticales en compression, monter pied gauche sur une bonne marche (qui sert pied droit dans l'autre méthode), très petite verticale main gauche, se monter un peu sur la jambe (très dur) puis "claquer" à droite sur de bon sucres.

On arrive sur une série de bonnes prises, un très bon repos, une section peu dure, un très bon repos. Ensuite une courte section peu dure, variantes à gauche ou à droite. On est désormais sous la section résistante, deuxième crux. Décontraction moyenne, une série de verticales avec parfois les pieds à plat, une grosse prise, à nouveau les pieds à plat pour attraper un très bon bidoigt juste avant un bon repos.

Traversée facile puis encore un dièdre assez cool avec un pas un peu délicat pour y entrer.

De mon point de vue ce 8a semble assez facile.