Escalade en Haute-Savoie
 

Amélie jolie

Falaise : Chapelle Saint-Gras
Cotation : 8a
Intérêt : ***
Type : Rési
Longueur : 22 m
Dévers : 6 m
Equipement : Goujons 12 mm        
Points : 6
Réalisations :  Plus de 2

Equipeur : Gilles Brunot

Première réalisation : Gilles Brunot

L'avis de l'équipeur : L'escalade en fissure n'est pas très courante dans les falaises françaises à moulinettes, d'autant plus dans un tel niveau. Elle aurait pu être laissée en état et se gravir sur coinceurs, du moins la fissure elle-même car le socle n'est pas protégeable. Mais elle aurait été alors très rarement parcourue et le lichen aurait repoussé (Cette voie a nécessité six heures de nettoyage). Mais que les puristes se rassurent, ils sont autorisés à poser des coinceurs plutôt que de mousquetonner les plaquettes.

Le socle n'offre aucune difficulté, il amène au pied de cette fissure bien déversante. Le bas de la fissure constitue la section la plus difficile. Un verrou main gauche, bon, sans douleur mais difficile à trouver, permet d'attraper bien haut une écaille inversée. Ramener la main gauche n'est pas facile car les prises de pied ne sont pas abondantes. De là, on mousquetone au taquet (Challenge intéressant déjà réalisé : L'enchaînement en posant les dégaines). On poursuit par un verrou main droite dans un bidoigt qui peut être douloureux sans protection (Les premières fois, j'avais mal mais ensuite, j'ai enchaîné sans Strapal et sans douleur... allez comprendre), verticale main gauche (On quitte temporairement la fissure), verticale main droite avec un retournement de la position du corps. Enfin un repos. La suite est plus facile. Il faut reprendre la fissure, toujours bien déversante mais où l'on ne pratique plus ou peu de verrou. Ces quelques derniers mètres amène à une rampe d'aplats où il faut sortir à gauche, et cette sortie n'est pas évidente... c'est là que j'ai raté mon premier essai!

Cette voie, comme toutes les nombreuses lignes de fissure de la "Chapelle Nord", sèchent très lentement. L'été est une bonne période, sinon, on peut essayer aussi aux intersaisons en période de sécheresse, s'il ne fait pas trop frais.