Escalade en Haute-Savoie
 

Salamandre

Falaise : Double Cache
Cotation : 9a+
Intérêt : ****
Type : Rési
Longueur : 27 m
Dévers : 7 m
Equipement : Goujons 10 mm
Points : 10
Réalisations :  2

Equipeur : François Ducastel

Première réalisation : Fred Rouhling

La voie baptisée Attendez piétons par François Ducastel, a été renommée Salamandre par Fred Rouhling

L'avis d'un grimpeur : Une voie de martien ! Sur 27 m, seulement 8 m extrêmes : que de toutes petites prises dans du dévers, hormis un bon monodoigt à l'aspect pas très naturel.

Fred a annoncé une cotation de niveau 9 (sans aucun doute), sans donner plus de précision.

L'avis d'un grimpeur : On commence par une approche d'une quinzaine de mètres, cotant autour du 8a. Dans ces premiers mètres, on trouve notamment le franchissement d'un surplomb suivi d'une traversée physique sur des prises moyennes avec des talons. On arrive dans le début du crux. Il faut se mettre en place. On va chercher un tri main gauche à l'aide d'une inversée très bizarre (à la fois mono et à la fois plate) et avec les pieds en écart on prend une mauvaise pince main droite. On remonte le pied droit et on relance la main droite (enfin le majeur droit) dans le petit mono. Ensuite on jette la main gauche sur un bi-doigt en épaule, c'est le crux. Pour moi, ce mouvement est un vrai condensé de l'escalade : aléatoire, précision, déséquilibre, contrôle et engagement.
On continue avec un mauvais tri-doigt plat pour la main droite, on monte le pied droit et on place le pied gauche en drapeau pour aller chercher un bi-doigt main gauche. On remonte alors les pieds sur des minuscules cachous pour aller chercher très loin le mono doigt main droite. Pied gauche juste à côté de la main gauche, petite intermédiaire main gauche pour remonter le pied droit avant d'envoyer sur une épaule plate. On remonte alors les pieds sur des pentes plates, à nouveau une intermédiaire main droite avant d'envoyer dans le bon carré plat.

Il reste alors quelques mouvements 7a/b dans lesquelles j'ai bien cru tomber dans l'enchainement.

C'est vraiment une pure ligne avec une gestuelle atypique qui vaut largement le détour !