Escalade en Haute-Savoie
 

La barbe du prophète

Falaise : Sur le Mont
Cotation : 8b
Intérêt : ****
Type : Rési
Longueur : 27 m
Dévers : 6 m
Equipement : Goujons 12 mm
Points : 11
Réalisations :  Plus de 2

Equipeur : Frédéric Gentet

Première réalisation : David Caude

L'avis d'un grimpeur : La première partie de la voie côte dans les 7b+, elle vient buter sous un surplomb qui marque le début des difficultés. De là prendre une pince en inversée main gauche on force alors sur le biceps venir main droite dans un verrou mousquetonner, relancer main droite sur une réglette à gauche du spit, prendre une autre règle à même hauteur en inter et lancer main gauche sur une bonne verticale qui se trouve dans le dièdre (à gauche forcément). L'itinéraire est assez sinueux et pour le moins astucieux. Revenir donc sur la droite à l'aide d'une inversée, décaler les pieds et de là 2 méthodes soit crocheter le talon gauche sur le bord du dièdre mentionné précédemment, soit coincer le genou droit sous un vague surplomb, le but étant de se retrouver main droite dans un bon tridoigt (mousquetonner). Ensuite, venir prendre une sale règle sur une strate horizontale pour ramener juste à côté, celle-ci est meilleur, prolonger le mouvement sur la gauche pour atteindre une bonne prise. Vous ne pourrez en profiter puisque le mouvement qui suit est un gros blocage pour aller dans un verrou main droite, ramener comme vous le pouvez sur une verticale main gauche, puis attrapez une règle de biais pour prendre le bac de mousquetonnage. Un vague repos s'annonce sur la droite. Le quitter par un croisé qui permet d'arriver main droite sur une réglette, de là attraper un mono main gauche (gaffe au doigt, il verrouille) et chopper la dernière petite prise. Le reste n'est que du pure bonheur jusqu'au réta dans l'herbe.

A mon goût l'une des plus belles voie du coin, d'agriculture 100% biologique.

L'avis d'un grimpeur : Si je suis d'accord sur la beauté de la ligne, mais mes méthodes sont différentes par endroits. Au passage du toit, attraper main droite la bonne fissure verticale en verrou à l'aide d'une inversée sous le surplomb. Là, ça fait un peu suspension pendue par une main alors il faut reprendre en inter la pince inversée avant d'aller chercher main gauche (et non main droite) sur la bonne réglette. Remonter les pieds et jeter à gauche sur la verticale. On est en croix de fer et il faut bien décaler les pieds à gauche pour croiser sur une bonne écaille, recroiser sur un aplat pour revenir à droite (crochet de talon etc.). Une fois la main droite dans le bon tri : main gauche sur la bonne réglette (ne pas prendre la mauvaise), remonter main droite sur la dernière verticale, se replacer attraper la bonne prise à gauche. Ensuite c'est kif kif. En bref : après la "marche d'approche" qui fatigue, même si on peut lacher les mains à un endroit, une section très résistante sur environ 15 mouvements avec un pas bien violent et pour finir quelques mouvements de continuité.