Escalade en Haute-Savoie
 

Eternel présent

Falaise : Pouilly
Cotation : 8a
Intérêt : ***
Type : Bloc
Longueur : 17 m
Dévers : -3 m !
Equipement : Goujons 10 mm
Points :  
Réalisations :  Plus de 2

Equipeur :

Première réalisation :

L'avis d'un grimpeur : Voila un 8a qui sort de l'ordinaire. En France, ce fut la première voie d'un tel niveau à avoir une inclinaison inférieure à la verticale. Et effet, c'est vraiment de la dalle où il est impératif d'avoir des chaussons extrêmement précis, voire rigides... Les inconditionnels de la résine seront à la rue. Ce qui n'empêche pas de tirer fortement sur les doigts car les prises de pieds, qui sont souvent celles de mains, sont suffisantes mais pas abondantes. Des doigts il en faut, mais des ongles aussi car les réglettes sont minuscules et franches... les bleausards se régaleront. Le départ n'est pas bien dur, mais c'est déjà bien technique. Ensuite, c'est une succession de pas durs où les poussées de pieds sont aussi difficiles que de tenir les chiquettes. D'ailleurs, les grattons de pieds sont difficiles à voir et cette voie est déconseillée aux myopes! Dans le crux, il y a une poussée phénoménale sur un pied, vu que la prise de main est verticale, mauvaise, et à bout de bras. Cette voie pourrait sembler résistante mais en fait, on peut par endroits bien décompresser avec de bon chaussons. Ce serait donc plutôt un problème de bloc.

Vu l'inclinaison, en cas de pluie, c'est râpé. Après de fortes pluies, une petite résurgence empêche l'escalade pendant deux ou trois jours, sinon cette voie sèche très vite. A essayer par temps frais ou bien en fin d'après-midi quand elle passe à l'ombre. La moulinette est facile à installer.

Réalisée "à vue" par Alain Ghersen.