Escalade en Haute-Savoie
 

Le grand tétras

Falaise : Anthon
Cotation : 8a+
Intérêt : ***
Type : Bloc, conti
Longueur : 20 m
Dévers : 2 m
Equipement : Broches
Points : 8
Réalisations :  Plus de 2

Equipeur :

Première réalisation :

Une voie pas souvent en bonne conditions : A cause de l'orientation sud-sud-est, il fait souvent très chaud et à la saison fraîche, il n'est pas rare que le départ soit mouillé.

L'avis d'un grimpeur : Une des voies majeures du site, cent pourcent naturelle, dont la première revient à Laurent Laporte. Je ne sais pas si le grand tétras a de grandes ailes, mais je sais qu'il vous faudra l'amplitude proche de celle de l'albatros pour franchir l'arche de départ. Cette rampe vous mène au 2eme crux, un passage dynamique avec réception sur bonne prise. Soufflez, vous êtes à une décontraction. Ce qui vous attend est beaucoup plus technique, quelques pas tranquille et vous entrez dans la section la plus difficile de la voie. Pour cela deux méthodes :

- soit un grand croisé avec une bonne prise main droite et une arrivée dans un monodoigt qui vous fait lâcher tellement la douleur est forte. Pourtant c'est la méthode...

- soit un mouvement plus rat (on part de la même prise main droite) qui consiste à tenir une pince que l'on prend en épaule ou en inversée au choix pour aller chercher une prise moisie (main droite) et l'on ramène sur le mono (main gauche). Dans les deux cas on se retrouve dans la même position. Ouvrez les yeux, les prises de pieds sont bonnes alors profitez-en, ce ne sera plus le cas. Passez devant la broche, le mousquetonnage se fait avec le trou plat au-dessus. Changez de mains dans ce trou, mettez main gauche en épaule sur le bord gauche, chargez les pieds foireux et envoyez main droite sur un gros plat, la suite est plus facile et ne vous empêchera pas de rester concentré.

L'avis d'un grimpeur : Le départ est surprenant tellement le rocher est lustré. La fissure à aller chercher est très loin mais pourtant, les petits pourront l'attraper. Nous voici dans la partie déversante : Quelques mouvements presque pendus sur les mains sur des prises moyennes puis un jeté sur une assez bonne prise bien loin... ne pas se tromper de main. Semi-repos avant d'entrer dans la section quasi verticale. C'est d'abord assez cool sur quelques mètres puis voici le crux : Un monodoigt et des prises fuyantes. Deux mètres plus haut, ça se calme et la fissure finale est plutôt facile.

L'avis d'un grimpeur : Une très belle voie variée.

Le pas de bloc de départ : Grâce à deux appuis de paume, se débrouiller pour avoir main droite dans la fissure sur une prise verticale, pied gauche sur un énorme gratton bien adhérent, le droit en adhérence (si je puis dire!) en haut à droite. Attraper l'autre fissure main gauche en épaule, ramener main droite sur un trou en arqué, pied droit sur une bonne prise dans la fissure du bas (pas facile de bien le placer, c'est un peu caché) puis ramener main droite dans la fissure.

Deuxième section, résistante et bien déversante :

On remonte la rampe. Une fois main droite dans l'avant dernière prise (elle est assez bonne), crocheter talon gauche sur une bonne prise de la rampe, main droite sur la dernière prise, ramener main gauche où était main droite, pied gauche sur une prise de la rampe, pied droit sur la seule prise du dévers, jeter main gauche sur la bonne prise en bas à droite du bac puis croiser ou rejeter main gauche.

Troisième section, transition verticale : Du repos, quelques mouvements et une arquée amène à un autre repos.

Quatrième section, le pas de bloc du crux : Croiser main droite sur une bonne verticale, pied droit bien haut à droite sur une grosse prise, pied gauche dans un tridoigt, loloter et s'enrouler à fond pour prendre le mono en bidoigt (!) annulaire sur le majeur. Se redresser sur jambe droite (petite inter), replacer pied gauche sur une bonne verticale, mousquetonner (aïe aïe aïe c'est dur) avec le mono puis prendre l'aplat main droite. Ensuite, chaussons très précis conseillés : Remonter un peu pied droit dans une petite rainure rentrante (pas à gauche, ça glisse), pied gauche un peu plus haut sur un petit gratton, s'assoir dessus, ramener main gauche en épaule juste au-dessus de main droite, placer pied droit assez à droite sur un petit gratton juste à gauche d'un carré vertical et hop la bonne prise!

Cinquième section : C'est plus très dur mais il faut rester concentré!