Escalade en Haute-Savoie
 

Le Petit Prince

Falaise : Les Tines
Cotation : 8a/8a+
Intérêt : **
Type : Rési
Longueur : 10 m
Dévers : 1 m
Equipement : Broches
Points : 5
Réalisations :  1

Equipeur : Alain Tiberghein

Première réalisation : Alain Tiberghein

L'avis d'un grimpeur : De la rési à l'état pur ! Dommage qu'elle soit si courte car l'escalade est belle. Heureusement qu'elle n'est pas plus longue car ça serait trop dur !

Une jolie voie dans un coin très calme, presque secret.

1,5 m de dévers répartis sur 7 m de rocher peu sculpté.

Du sol, on monte facilement sur une mini terrasse en pente d'où on mousquetonne facilement le premier point. Les deux mouvements suivants chauffent les bras pour atteindre le deuxième mousquetonnage, du genre fatiguant : Petite réglette main droite planquée sur un aplat sous un peit surplomb, épaule main gauche, pied bien haut sur une bonne plateforme. A partir de là, ça envoie bien sur une dizaine de mouvements : Verticale main droite, grosse et franche mais non crochetante (c'est quand même là où ça déverse le plus), se remonter un peu en Dülfer sur ce bras, prendre main gauche un aplat vertical, on serre les pectoraux, replace les pieds et hop, jeté bien à gauche sur un aplat, bien franc au milieu. On ramène main droite à côté de l'autre avant de mousquetonner. La décontaction étant toute relative, il ne faut pas traîner ! Fermeture bras gauche pour amener main droite dans un creux pour trois doigts, vraiment pas bon (là, il y a une autre méthode qui évite de bloquer cette prise : pince main droite près du bon aplat, mais gauche en inter en épaule près du creux), charger pied gauche et on attrape un peu plus haut main gauche un tridoigt de meilleure qualité. Le mieux serait d'arriver main droite ici, comme on le verra plus loin, mais ça ne me convient pas car ça m'oblige à jeter un peu trop en vrac ! Main droite en épaule sur une verticale pas mauvaise, qu'il faut désormais avoir dans l'autre main : je déplace main gauche un peu à gauche sur un téton, reprend le tridoigt main droite puis la verticale main gauche. Pas le temps de dire "ouf", il faut se remonter pour mousquetonner (p$*tain, i' z'auraient pu mettre une inter !) se replacer et à nouveau jeter sur une bonne "épaule" main droite bien bien haute (pas facile le jeté). C'est pas encore fini mais bientôt : Petite inversée main gauche juste à gauche, monter les pieds et attraper un bon gros bac très loin. OUF ! Encore un petit réta pas méchant et on est au relais.