Escalade en Haute-Savoie
 

Le vent de l'oubli

Falaise : La Forclaz
Cotation : 8b
Intérêt : ****
Type : Rési
Longueur : 20 m
Dévers : 5 m
Equipement : Goujons 12 mm
Points : 8
Réalisations :  Plus de 2

Equipeur : Pierre Brosseau

Première réalisation : Christian Roumégoux

L'avis de l'équipeur : Une des plus belles lignes de Haute-Savoie. Elle suit une succession verticale de trous dans un dévers très prononcé ! 5 dégaines (3 sont en place). A la particularité d’être a l’ombre toute la journée, un grand sapin protégeant toute la voie l’après-midi !

Départ facile (5c) dans un mur malheureusement souvent mouillé (résurgences) puis on attaque une série de dix mouvements dans un dévers limite toit sur la fin pour arriver après un jeté, ou il est impossible de mousquetonner la paire en place !!! (pas de problème : on a testé !!!), dans un trou. Vague repos tellement bon qu’il est difficile d’y poser un bivouac ! puis on repart pour une autre série d’une dizaine de mouvements de plus en plus durs se concluant sur un mono demi-phalange…!!!! avec lequel il faut remonter les pieds sur des prises dites de cinéma !!! pour aller attraper loin un bon… aplat !! Ouf… Eh bien non ! car le dernier mouvement n’est pas si aussi facile que ça… surtout lors de l’enchaînement et l’équipeur a eu la bonne idée à ce moment-là de faire des économies sur l’équipement ! bref une superbe ligne !

L'avis d'un grimpeur : Superbe voie, très esthétique malgré quelques aménagements.

Après une approche avec des mouvements amples, on arrive à la niche et on mousquetonne le premier point en place en semi-lolotte. Prendre la réglette arquée main droite, pied gauche dans la niche, puis un trou rond main gauche. On peut alors coincer le genou gauche dans la niche ce qui permet de délayer un peu. Là, il y a une méthode à bras ou une méthode à doigts.
- méthode à bras : aller chercher une réglette plate à gauche, coincer pied droit dans la niche et prendre la lèvre en inversée main droite (douloureux). Au prix d'un gros gainage,on monte le pied droit sur la réglette et pied gauche sur un gratton pour aller chercher un bon plat main gauche puis la bonne inversée main droite.
- méthode à doigts : aller chercher la lèvre main gauche en coinçant 4 doigts en carré (ou 3 en triangle) sur la partie gauche. basculer pied droit sur un bonne réglette plate à droite, coincer la pointe pied gauche au sommet de la niche, redécaler pied droit vers la gauche sur un gratton. On prend alors la bonne inversée main droite, on monte pied droit sur la réglette, on repasse en inversée main gauche, changement de pied pour aller chercher le bon plat main gauche.

A partir de là, on peut coincer le pied droit à droite avec des inversées, le talon reposant sur un petit trou. Cette ruse permet de mousquetonner tranquillement et même de délayer. Ensuite, on décale la main gauche dans le trou plat, on prend un trou moyen main droite puis un trou correct tout en restant coincer pied droit. On peut alors coincer la main gauche dans le trou plat ce qui permet d'aller presque stat le gros bac main droite.
Ensuite, il faut arriver à se refaire, pied gauche coincé dans le trou et pied droit en semi-lolotte en alternant les mains sur les bonnes prises. C'est reparti : pied gauche dans le gros trou pour aller chercher la main gauche, verticale taillée main droite, semi-lolotte pour aller haut un tri-doigts puis une main droite correcte. On mousquetonne en calant pied gauche sur une réglette. Ensuite, coincer main droite dans la fente, ramener main gauche juste à côté. On bascule alors sur un pied droit plat qui permet de prendre la main droite en inversée, de remonter le pied gauche sur le cachou collé, de basculer complétement à gauche pour aller chercher une petite inversée. Là, il faut écarter pied droit sur un plat et pousser sur les deux jambes tout en remontant les deux inversées. On arrive alors sur une bonne prise main gauche. Les derniers mètres sont faciles.