Escalade en Haute-Savoie
 

Les sauvages

Falaise : Suet
Cotation : 8b+
Intérêt : ***(*)
Type : Conti
Longueur : 26 m
Dévers : 9 m
Equipement : Goujons 12 mm
Points : 12
Réalisations :  2

Equipeur : Georges Brenas et Jérôme Vuagnoux

Première réalisation : Jérôme Vuagnoux

L'avis d'un équipeur : Ligne logique dans un dévers marqué, dont l’enchaînement implique un effort de résistance longue très intéressant.

Inconvénients ( ou charmes ? ) majeurs : c’est la ligne du Suet qui résurge le plus longtemps, la sortie n’est pas abritée de la pluie, de plus il faut des conditions de bonne collante. Il faudra donc saisir les créneaux…
Une voie de caractère, puissante mais technique, qui est tout sauf une succession de fermetures…

Déjà il faut se coltiner la première section : un dièdre retors en bon 7c. 25 mouvements de mains avant de trouver le repos, salvateur... sauf pour le mollet droit !
Et c’est parti pour la traversée sur aplats, relativement pendu par les mains. La difficulté va crescendo, les lactates s’accumulent. L'arrivée à la petite « niche » jaune et son rocher désespérément sans grain peut surprendre.
Il faudra pourtant y « délayer » rapidement, avant d’aborder le crux athlétique mais astucieux, tout en sensation, pour cueillir deux bonnes poignées verticales, en sortie d’un « presque toit ».
Laisser retomber le cardiaque, impératif car la section qui suit, explosive, doit pourtant être envisagée les avant-bras « gazés ».
Repos correct enfin ! Une quarantaine de mouvements de main, depuis le précédent. A ne pas dédaigner avant l'ultime réta sur la dalle.
L'affaire est alors jouée, si l'on ne pulvérise pas un knob...

*** pour le caillou ou **** pour la gestuelle ?