Escalade en Haute-Savoie
 

Le mur jaune

Falaise : Cascade de Doran
Cotation : 8b
Intérêt : ****
Type : Conti
Longueur : 42 m
Dévers : 3 m
Equipement : Goujons 12 mm
Points : 12 + L1
Réalisations :  Plus de 2


Equipeur : Gilles Brunot

Première réalisation : Frédéric Gentet

L'avis de l'équipeur : La voie se décompose en plusieurs sections :

1 - Les 13 premiers mètres remontent Le Rock à Willi, un bon 6b athlétique. Au relais repos total sur une petite vire.

2 - Un beau mur compact à réglettes amène à une deuxième vire, bien plus étroite où le repos est encore bon. Les mouvements sont esthétiques avec des prises de pieds très décalées. Le réta paraît engagé mais il est facile (bac marron difficile à dicerner).

3 - L'inclinaison devient un peu plus marquée. Les mouvements sont d'abord assez faciles puis il y a quelques fermetures. La foufoune, il faut la prendre en monodoigt. On arrive sur une fissure où l'on peut se reposer un peu. Ensuite c'est encore un peu plus raide.

4 - Nous voici arrivé dans les difficultés. Le mousquetonnage après la petite fissure se fait en équilibre avec une verticale main droite assez haute, placements de pieds primordiaux. Ensuite, pendant 6 mètres, l'escalade est exigeante et technique, sur de nombreuses verticales, des inversées et des réglettes dans le bon sens! On arrive à un gros trou plat où on peut souffler, avant de repartir sur des verticales et inversées pour attraper la patate puis la bonne réglette de mousquetonnage de l'avant dernier point. Difficile de s'y reposer. Il ne reste plus que le superbe mur de fin : Une grosse fermeture permet d'atteindre un bidoigt main droite pour ramener main gauche dans le mono juste à côté. Inversée main droite bien décalée et assez basse puis deuxième mono main gauche. Celui-ci est assez petit et tout le monde ne pourra entrer le majeur (le mieux est de passer avec l'auriculaire!) mais on peut assez bien se poser sur les pieds. Inversée main droite, très bonne réglette main gauche puis verticale très loin à droite. Il ne reste plus qu'un petit réta où il y a encore moyen de tomber si on arrive gazé.

Le profil paraît vertical mais il est très légèrement déversant.

La voie est protégée de la pluie et les résurgences peu fréquentes mais possibles sur quelques prises avant la foufoune. Pour éviter le tirage, on pourra gravir L1 (le 6b) en moulinette et on démousquetonnera la dégaine au repos après le premier mur compact une fois le dégaine suivante clipée. Avec une corde de 80 m, on fait l'aller-retour, avec une 70 m, il faut rabouter ou fractionner la descente.