Escalade en Haute-Savoie
 

Sensations virtuelles

Falaise : La Forclaz
Cotation : 8a
Intérêt : ***
Type : Bloc
Longueur : 15 m
Dévers :  
Equipement :  
Points : 9
Réalisations :  Plus de 2

Equipeur : Pierre Brosseau

Première réalisation :

Anciennement 7c, la cotation a été revue à la hausse suite à la rupture d'une prise.

L'avis d'un grimpeur : Cette voie est courte et pas du tout rési, on peut considérer qu’elle est bloc. Mais c’est plus une façon de la définir par ce qu’elle n’est pas que par ce qu’elle est. En réalité, le commentaire « plus technique que physique » décrit parfaitement le type d’escalade, et du coup, il ne s’agit pas non plus de pas de bloc classiques. Ce qui a été très spécial, c'est que les deux mouvements les plus durs pour moi étaient chacun un replacement du pied gauche pour retrouver une position en écart qui permettait de s’équilibrer et valoriser les toutes petites prises de main qu’on finit par découvrir avec une puissante loupe. En fait pendant plusieurs jours de ma semaine de travail, il y avait un mètre qui me posait vraiment problème. Je faisais tout le reste, mais j’ai failli abandonner tellement je ne trouvais aucune méthode. Je ne voyais pas comment aller chercher le champignon caractéristique sur le pan de gauche vers le milieu du dièdre. Il me manquait toujours 10/15 cm. Et puis j’ai trouvé une position mains croisées sur les petits grattons du fond du dièdre qui a permis de faire la fameuse remontée de pied gauche qui a solutionné cette section. Mais, tous les mouvements étaient vraiment difficiles à caler et plusieurs fois, d’une séance d’essai à une autre, je perdais la sensation de certaines sections alors que j’avais pourtant mémorisé les mouvements, et je ne comprenais pas pourquoi je n’y arrivais plus. Je n’avais jamais eu, dans une autre voie, à ce point le sentiment d’une escalade qui demandait un tel apprentissage. Bon, mais c’est une voie dure, alors si c’est pas physique, faut bien que la difficulté soit quelque part, non?