Escalade en Haute-Savoie
 

Tchouk tchouk nougat

Falaise : Suet
Cotation : 8b
Intérêt : ***
Type : Bloc
Longueur : 25 m
Dévers : 3 m
Equipement : Goujons 12 mm
Points : 10
Réalisations :  Plus de 2

Equipeur :

Première réalisation : François Coffy

L'avis d'un grimpeur : Voila une voie pas prête d'être réussie à vue. Il faut dire que dans ce niveau, on ne se bouscule pas. Avec en plus un tel style bloc, voire aléatoire et assez morphologique... ça sélectionne. Si vous n'acceptez pas le cyberflash, arrêtez là. Sinon, on continue : La dalle de départ est facile quand on connaît, alors du calme, car sur bossettes, on peut vite être mal. Ne pas hésiter donc à passer sur la gauche (bonne écaille inversée) pour revenir à droite. Le mousquetonnage au pied du raide est en équilibre. Prendre un bidoigt inversé main droite sur la droite, monter les pieds et aller chercher bien haut une bonne prise (plat pourri en inter main gauche). Traverser à droite (Bonne réglette) et se rétablir au repos avec les bonnes verticales et inversées. Bien profiter du repos! Monodoigt main gauche, monter pied droit care externe sur un aplat. Cupule main droite en bidoigt (J'en mets trois les uns sur les autres), pied gauche sur un autre aplat. Ramener main gauche sur une verticale plus basse que la main droite (C'est très dur et il faut que ça colle). Déplacer le pied droit vers la droite et aller chercher très loin à droite un gros trou évasé (Encore très dur). Les albatros seront bien avantagés, petite envergure s'abstenir. Si vous avez le trou, le plus physique est passé mais ce n'est pas fini. Aplat foireux vertical main gauche en pincette, ramener les pieds sur de petites réglettes (Bons chaussons indispensables) et croiser en déséquilibre sur une assez bonne écaille (Aléatoire). Monter le pied droit sur un gratton afin d'être assez bien pour mousquetonner. Arrivé là, si on a bien optimisé, peu de chance de tomber ensuite. On peut délayer en changeant de main. Inversée main gauche, inversée main droite, monter les pieds, surtout le droit, et relancer main droite au fond du gros aplat. Repos juste au-dessus. Main gauche dans le bout de fissure, main droite très haut sur une réglette en bidoigt, monter pied gauche. Main gauche sur une petite verticale assez haute, prendre une petite verticale main droite assez proche de la prise précédente (C'est facultatif mais ça aide bien pour remonter les pieds), remonter pied droit. Là, soit on pose le pied gauche sur un petit aplat oblique évident, ce qui donnera ensuite un mouvement de porte aléatoire, soit on choisit plus à gauche un tout petit gratton jaune clair difficile à charger mais qui procure un bon équilibre, et ça passera en statique. Ce mouvement plus ou moins aléatoire consiste à attraper assez haut une bonne réglette main droite... et c'est sorti, bravo!

On est prié de ne pas me piquer mes dégaines (Quatre derniers points).

La sortie de cette voie n'est pas protégée de la pluie, ou bien seulement une petite ondée.